Hypnose Ericksonienne

Qu’est-ce que c’est ?

En dehors de la psychothérapie, il existe l’hypnose thérapeutique est une discipline qui permet d’accéder à nos propres ressources inconscientes. Avec l’hypnose Ericksonienne, le praticien devient un accompagnateur dans le processus de changement du patient.

Technique développée par le psychiatre et psychologue Milton Erickson en 1980, l’hypnose Ericksonienne est l’une des branches les plus répandues de l’hypnose thérapeutique. Elle intègre la famille des thérapies dites « brèves » et vise à modifier légèrement l’état de la conscience du patient afin d’accéder à son inconscient.

L’état hypnotique a pour but de donner accès au patient à ses propres ressources afin d’aller y puiser les solutions pour la résolution de sa problématique.

L’hypnose Ericksonienne est particulièrement respectueuse de la personne parce que le langage utilisé par le praticien est permissif. Le praticien en hypnose est avant tout à l’écoute, il adapte son style d’élocution et d’approche en fonction de la personne qu’il reçoit. Il s’appuie sur des métaphores, des anecdotes et des suggestions indirectes afin de lever des résistances au changement et laisser le patient accéder à ses propres forces et ressources pour implémenter les changements souhaités.


Pour quelles raisons consulter ?

  • Mieux gérer ses émotions
  • Travailler sur l’estime de soi
  • Troubles du sommeil
  • Phobies
  • Troubles sexuels
  • Accompagnement de la grossesse
  • Changements de vie (deuil, retraite, divorce, rupture…)
  • Préparation mentale (examens, concours…)
  • Trac
  • Stress
  • Amélioration de la concentration

Comment se déroule une séance ?

Certains protocoles nécessitent plusieurs séances

Le praticien induit chez son patient un état hypnotique, ce qui lui permet d’accéder à son inconscient. Il lui induit la modification de la conscience et se positionne comme un guide. Il invite le patient à orienter son attention sur un souvenir positif et à s’exprimer à ce sujet. Ensuite, le rôle du praticien est de soutenir l’imaginaire du patient par le biais de la conversation, pour l’aider à trouver lui-même les ressources qu’il possède, qu’il doit mobiliser et qui pourront l’aider à résoudre ses problèmes.

Malgré ses bienfaits, il est important de noter que l’hypnose Ericksonienne à toutefois ses limites : elle n’a pas pour but de soigner une pathologie mais plutôt d’accompagner une personne dans sa démarche. Elle est une aide complémentaire et elle ne remplace aucun suivi médical en cas de problème de santé physique ou mental.


Me contacter ?

N’hésitez pas à me poser vos questions, je serais ravi de vous répondre :